Symptômes d’un problème de prostate

Quels sont les symptômes qui doivent éveiller les soupçons quand à un problème de prostate ?

Essentiellement du sang dans l’urine, une sorte de brûlure quand on fait pipi ou l’impossibilité d’urine.. Ces signes peuvent être le signe de MST mais aussi de problèmes de prostate.

Quand un peu de sang apparaît dans l’urine, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. C’est simplement un signe de quelque chose qui ne va pas.

Cette hématurie (nom scientifique) peut être causée par la congestion de la prostate, des calculs à la vessie, une infection urinaire.

L’hématurie peut survenir sans qu’il y ait une maladie.

Si l’on a des brûlures en urinant, on a probablement une infection urinaire qui irrite vessie et urètre. Les brûlures peuvent s’accompagner de plusieurs envies de faire pipi, notamment dans la nuit, avec de très faibles quantités émises à chaque fois. La brûlure peut même provoquer le saignement de la vessie et de la fièvre.

Des antibiotiques adaptées règlent le problème.

Quand on a envie d’uriner mais qu’on ne peut pas, on parle de rétention d’urine et même de rétention aiguë d’urine quand on la vessie contient parfois jusqu’à UN litre de pipi.

Le médecin va alors mettre une sonde directement dans le canal de l’urètre pour vider la vessie. EN laissant la sonde 2 jours, cela règle parfois le problème, le temps que la vessie ne soit plus irriter.

Parfois, une rétention aiguë d’urine est le signe d’une hypertrophie de la prostate ou alors une évolution d’une maladie de la prostate déjà diagnostiquée.

La rétention d’urine est favorisée par un effort de retenue, la constipation, certains aliments trop consommés (notamment l’alcool), certains médicaments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.