Visite chez un urologue pour vérifier la prostate

Qui dit prostate dit urologue.

A partir de 50-60 ans, il est conseillé de prendre rendez-vous chez un urologue, ne serait-ce que pour faire le point.

L’urologue posera quelques questions puis effectuera peut-être un toucher rectal pour vérifier la taille de la prostate.

Il y aura aussi une analyse de sang pour doser la protéine PSA (Prostate Specific Antigen) qui est un véritable témoin de l’activité de la prostate.

Selon que vous avez souvent envie d’uriner ou pas, l’urologue mettra en place un suivi.Lors du toucher rectal, l’urologue constate si la prostate est grosse, moyenne ou petite.

Une prostate grosse et souple est peut-être un adénome, non gênant et n’ayant besoin d’aucun traitement.

Une prostate de taille normale mais avec une zone dure ou ferme peut être le signe d’un début de cancer. L’urologue proposera une biopsie.

Une prostate de taille normale mais un taux de PSA élevé ? Biopsie et suivi pour voir si un cancer débutant est là.

L’urologue peut aussi faire un échographie prostatique endorectale pour mesurer le volume de la prostate. Parfois le taux de PSA augmente avec la taille mais cela ne signifie pas qu’il y ait un cancer.

En ce qui concerne le nombre de fois où on urine, les docteurs utilisent plusieurs termes.

Pollakiurie si on fait pipi plus de 2 fois par nuit et 10 à 15 fois dans la journée

Impériosités mictionnelles si on a des envies incontrôlables, souvent provoquées par la présence de la prostate juste sous la vessie.

Dysurie si il faut attendre pour uriner, avec un jet fin et irrégulier. Ceci étant causé par la compression de l’urètre par la prostate

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.